Nous appeler : 02 40 47 79 78 Prendre rendez-vous

Tourisme Chirurgical

En France, depuis 2005, l’exercice de la chirurgie esthétique à fait l’objet de décrets et les établissements sont soumis à un agrément des autorités de tutelles renouvelés tous les 5 ans. Les chirurgiens possédant le diplôme de spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique peuvent pratiquer des actes de chirurgie esthétique sur toutes les parties du corps. Les chirurgiens ayant une spécialité anatomique (chirurgie de la face et du cou, ophtalmologie…) ne sont autorisés à pratiquer que sur leur zone de compétence ordinale, à l’étranger, cette distinction n’est pas requise et peut ouvrir la porte à des excès.

 

Si, a priori, toutes les interventions de chirurgie esthétique peuvent être pratiquées à l’étranger par des chirurgiens qui peuvent être aussi qualifiés qu’en France, avec un matériel et des installations qui peuvent être aussi performants, je déconseille tout de même de subir une opération à l’étranger car la distance, l’absence de suivi post-opératoire de longue durée (ou alors à distance mais le chirurgien ne peut palper la peau de son patient, sentir si elle est trop chaude, avoir un sentiment général sur la personne… des éléments essentiels pour détecter à temps une complication) rendent cette pratique risquée, d’autant que les règlements sanitaires et obligations d’agrément ne sont pas forcément comparables.

Il faut se méfier des actes groupés proposant d’intervenir sur plusieurs zones en même temps et peuvent présenter un vrai danger. « On ne peut pas, par exemple, intervenir sur le ventre et poser des prothèses mammaires durant la même opération. Les anticoagulants prescrits pour l’un peuvent provoquer des complications pour la bonne réalisation de l’autre.

Enfin,une intervention chirurgicale majore de beaucoup le risque thrombo-embolique, en particulier pour les plasties abdominales et les lipoaspirations. La somme d’une chirurgie, d’un alitement puis d’un voyage en avion peuvent donc multiplier les risques de phlébites et d’embolies pulmonaires. La manipulation de bagages plus ou moins lourds et la fatigue qui ne sont jamais bons juste après une intervention chirurgicale, le transport aérien est régulièrement mis en cause dans la survenue de phlébites et d’embolies pulmonaires. Les facteurs en cause sont l’immobilité relative et la déshydratation.

Un bon article de référence :
http://sante.planet.fr/beaute-chirurgie-plastique-faut-il-se-faire-operer-a-l-etranger.40847.99.html

21, décembre, 2012

1ternet author

No description.Please update your profile.
View All Post

Cabinet

Dr. Yves Hepner
03 Rue Marceau
44000 Nantes

Contact

dr.yhepner@orange.fr
Tél : 0240477978
Fax : 0240204371